Festival de photographie "Peuples & nature", à La Gacilly (56), du 30/05 au 30/09/08

Publié le

Le Festival de photographie "Peuples & nature" combine la beauté d'un village admirablement fleuri, traversé par une petite rivière énergique (l'Aff) et un concept original : exposer en plein air des reproduction en grand format de photographies prises par quelques-unes des plus grandes signatures et agences de cet art.
Pour cette 4ème édition, la Chine se taille la part du lion, avec trois expositions. L'agence Magnum propose un portrait contrasté de ce pays à travers les magnifiques paysages de montagnes signés Hiroji Kubota, Stuart Franklin et Burt Glinn, dans des teintes bleutées, nimbées de brume, auxquels s'opposent les photos urbaines de Patrick Zachmann.
L'Agence Reuters porte quant à elle un regard écologique sur la Chine, qui fait frissonner par la démesure de la tâche qui est à accomplir.
Trois photographes se sont intéressés à un animal mythique chinois : "l'ours-chat", plus connu dans nos contrées sous le nom de "panda" . Les photographies sont très contrastées, car elles montrent cet animal tour à tour en état de captivité et en liberté... et ne vous y trompez pas : le panda n'est pas un gros nounours et peut se révéler extrêment agressif  s'il se sent en danger... et il a les moyens de vous tailler en pièces, même s'il ne se nourrit que de bambous !
Dans le labyrinthe végétal, près du Végétarium Yves Rocher, nous dédalons* au coeur de deux expositions qui nous entraînent dans deux contrées que tout oppose : Au Groenland, sur les traces de Paul-Emile Victor, avec Xavier Desmier, et en Amazonie avec Patrick Bard. Les photos de ce dernier, en noir et blanc, portent un regard là aussi sur le quotidien des habitants de ces contrées : mélange de traditions, de déforestation, d'universalité.
Au niveau des chutes de la rivière, Pierre de Vallombreuse, bien connu des rennais grâce à deux expositions récentes (lire ici et ), présente des photographies, comme toujours remplies de son regard humaniste, du peuple Badjaos. Ils sont présenté comme de "véritables gitans des mers" installés en Indonésie et aux Philippines, ce qui explique l'installation des photographies sur l'eau...
Le long de l'Aff, on peut voir l'exposition du collectif amateur sur le thème des peuples de la mer, exposition extrêmement variée, dont ressort notamment le paysage, avec une carcasse de bateau et une chapelle, signé Yvan Laussel, en noir et blanc, qu'on parierait photographié dans nos contrées.
En remontant au coeur du village, on se retrouve plongé au coeur d'un Afrique emprunte de sagesse. Nous sommes guidés par le photographe Olivier Fölmi : chaque photographie est associée à une phrase de la sagesse africaine. Ce projet est soutenu par l'UNESCO et nous montre une Afrique éternelle, peut-être un brin fantasmée, terre de beauté et d'innocence.
Les deux expositions suivantes nous font revenir sur terre. En effet, l'agence Cosmos fête ses trente ans et nous jette à la figure des images souvent très dures : paysages ravagés par Tchernobyl, par la sécheresse, pêcheurs casse-cou en Afrique, etc. Si vous enchaînez avec l'exposition d'Allain Bougrain-Dubourg, dont on sait que le cheval de bataille est la sauvegarde des animaux en voie de disparition, il y a de quoi être plombé !
N'en demeure pas moins que ce festival est une merveilleuse initiative, qui nous fait tour à tour rêver, frissonner d'émotion devant des paysages grandioses, nous laisse hébétés devant des constats de dégradation de l'état de notre planète ou de la condition de vie de certains peuples... un festival riche en émotions, qui allie regards esthétiques et citoyens, dans un cadre enchanteur...

A voir : Festival de photographie "Peuples & nature", à La Gacilly (56), du 30/05 au 30/09/08

* je sais, c'est facile !
PS : je ne mets aucune photo du festival sur mon blog, d'abord par respect du droit d'auteur, et ensuite pour vous inciter à faire le déplacement... mais vous pouvez en avoir un petit aperçu sur le site internet du festival.

Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article