Les Gwitchins, exposition de photographies de Pierre de Vallombreuse, du 29/04/08 au 30/09/08, aux Champs Libres, à Rennes

Publié le

Ceux et celles qui avaient eu la chance de voir l'exposition "Peuples", au Musée de Bretagne  en 2007 (cf. mon article), se souviennent sûrement de la beauté des photographies de Pierre de Vallombreuse, de leur portée humaniste (témoigner à travers ses photos de la lente disparition de la diversité humaine), de l'émotion face à certaine photopraphies, témoignages uniques.
Pierre de Vallombreuse revient à Rennes, dans les escaliers de la bibliothèque des Champs Libres, avec une exposition consacrée aux Gwitchins, un peuple installé dans le Yukon, une partie américaine de l'Alaska. En raison du réchauffement climatique, de l'exploitation de gisements pétroliers dans la région, ce peuple à l'équilibre précaire, qui vit de la chasse au Caribou a été mis en danger, mais a trouvé les ressources nécessaire dans sa tradition du consensus pour s'opposer au gouvernement...
Ce type de démarche est assez difficile à rendre en photographie. C'est pourquoi Pierre de Vallombreuse s'est plutôt attaché à nous montrer le milieu dans lequel vivent les Gwitchins. Que ce soit la capitale, Old Crow (300 habitants !), où les grandes étendues glacées qui constituent cette région.
Dans les clichés "urbains", on est saisis par la grande austérité et pauvreté des habitations, qui en font un peu des images de ville déserte, d'autant que plusieurs sont prises de nuit ou avec une brume épaisse.
Du côté des paysages sauvages, on est happés par la beauté, par la pureté du cadre de vie ; par leur diversité aussi, car en fonction des saisons, le paysage change du tout au tout. Quelques photographies aériennes, proches de l'abstraction, rendent bien cette diversité.
Certains clichés sont en noir et blanc, d'autres en couleur, et cette diversité nous fait rentrer dans cet univers radicalement différent du nôtre, malgré des explication un peu succintes qui accompagnent les photographies.
Au-delà du témoignage que cette exposition constitue, on goûte surtout le plaisir esthétique de ces noir et blancs tour à tour sombres et lumineux, de ces photos en couleurs comme tirées d'un rêve...

A voir : Les Gwitchins, exposition de photographies de Pierre de Vallombreuse, du 29 avril au 30 septembre 2008, aux Champs Libres, à Rennes.

Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article